La géolocalisation de Snapchat inquiète les internautes

Des voix s’élèvent pour évoquer les soucis de vie privée que pourrait poser la précision de la nouvelle fonction de Snapchat.

La nouvelle fonction de Snapchat, la Snap Map, permet de retrouver des amis sur une carte et de voir des snaps publics publiés dans le monde entier. Mais certains commencent à s’inquiéter d’éventuels effets secondaires. Elle pourrait en effet permettre de traquer certaines personnes.

La police de Waikato en Nouvelle-Zélande a ainsi publié un avertissement sur sa page Facebook pour alerter les parents des dangers potentiels de cette nouvelle fonction pour leurs enfants. Une association britannique de protection de l’enfance a également fait part de son inquiétude : « Il faut faire attention aux personnes avec qui vous partagez votre localisation car cela leur permet de savoir où vous vivez, allez à l’école et passez votre temps. »

Concrètement, les utilisateurs de Snapchat apparaissent sur la carte sous la forme d’un avatar Actionmoji. Leur position est mise à jour à chaque fois qu’ils ouvrent l’appli et est envoyée à leur liste d’amis (complète ou partielle en fonction du choix qu’ils ont fait). Cette géolocalisation est extrêmement précise. Au point que l’on peut voir dans quelle rue voire dans quel bâtiment on se trouve comme l’on remarqué de nombreux internautes.

Ainsi, si un utilisateur ouvre l’appli le soir depuis chez lui, tous ses contacts peuvent découvrir où il vit. Pas très grave si ces derniers sont des « amis de la vraie vie », plus inquiétant si ce n’est pas le cas.

Mais on pourrait aussi imaginer un autre scénario. L’utilisateur capture une image pour la poster plus tard alors qu’il se trouve à l’étranger. Ses contacts peuvent alors tous savoir qu’il n’est pas chez lui. Un individu mal intentionné pourrait alors en profiter pour cambrioler son domicile.

Un autre souci de confidentialité est lié aux Actionmojis. En effet, ceux-ci sont capables de donner des informations sur l’utilisateur grâce à l’exploitation des données de différents capteurs du smartphone. Il peut ainsi indiquer que la personne se déplace rapidement ou qu’elle écoute de la musique. Des informations que l’on a pas forcément envie de partager.

Interrogé par The Verge, un représentant de Snapchat a apporté quelques précisions sur le fonctionnement de Snap Map et tenté de rassurer. Il a ainsi indiqué que si un utilisateur choisit de partager sa localisation avec tous ses amis, Snapchat reviendra régulièrement vers lui pour lui demander si ce choix lui convient toujours. Par ailleurs, seules les personnes s’étant mutuellement acceptées comme amis peuvent voir la localisation de l’autre. En outre, la localisation d’un utilisateur disparaît s’il ne se connecte pas pendant huit heures et enfin, Snapchat supprimera les données de localisation après un certain délai. Cela dit, aucune indication sur la durée de ce laps de temps n’a été fournie.

Pour les plus inquiets, la seule option pour éviter ces éventuels soucis est de passer en Ghost Mode (ou Mode Fantôme). Celui-ci permet de cacher sa localisation aux autres utilisateurs mais permet toujours de voir ses amis et les snaps publics. L’appli est d’ailleurs en Ghost Mode par défaut.

Source: 01net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Referencement gratuit
Site reference Cigarette electronique.